Les Français jugent leur système de soins. #actusoins

actusoins:

Un sondage FHF-Ipsos met en avant les inquiétudes des Français quant au devenir du système de santé menacé selon eux. Ils aspirent au changement…. dans la droite ligne de ce que propose la Fédération hospitalière de France.

Réalisé du 28 avril au 6 mai auprès d’un panel de 1002 personnes interrogées en ligne, il révèle que 9 Français sur 10 estiment que les hôpitaux français offrent des soins de qualité. Ils sont même 73 % à considérer que leur système de santé est le meilleur du monde.

Pour autant, 50 % des sondés pensent qu' »il y a de plus en plus d’erreurs médicales, de problèmes de sécurité et de qualité des soins à l’hôpital« .

Un problème d’équité

Le système de santé en France est menacé pour 94 % des sondés par « les problèmes de financement des dépenses de santé » ; pour 91 % par la « mauvaise répartition des médecins sur le territoire » ; pour 88 % par « l’augmentation du reste à charge pour les patients » ; pour 88 % par « les fraudes et abus« .

Par ailleurs, 92 % jugent que « ceux qui ont de l’argent ont plus de possibilités de se faire bien soigner » et 74 % acquiescent à l’idée que « les innovations et les meilleurs traitements ne sont pas proposés à tous les patients« . Ils sont seulement 42 % à penser que « tous les patients sont traités équitablement« .

Autre pourcentage à noter : 48 % des personnes interrogées ont déjà renoncé à consulter, réaliser des soins ou des examens pour des raisons financières.

Mesures gouvernementales jugées insuffisantes

Un Français sur deux juge que les mesures gouvernementales qui vont être prises prochainement « ne vont pas s’attaquer au fond des problèmes« . Pour 30 %, elles représentent même une menace.

Parmi les mesures à prendre, 97% des répondants se déclarent en faveur du renforcement de la coopération entre l’hôpital et les maisons de retraite. Ils sont 77% à juger que les médecins de ville et les médecins hospitaliers communiquent mal entre eux.

96 % sont favorables à des coopérations entre hôpitaux au sein d’un même territoire. 83 % sont pour une participation aux soins les jours fériés, week-ends et nuits des structures de soins et médecins bénéficiant de financements publics.

Ce serait une bonne chose que les équipes médicales se déplacent là où il y a moins d’hôpitaux pour 83 % de sondés ou que l’hospitalisation puisse se faire à domicile pour 62 % d’entre eux. En revanche, pour 40 %, ce serait une mauvaise chose que la sortie de l’hôpital se fasse le jour de l’opération.

Enfin, 37 % ont déjà eu à faire des examens inutiles ou redondants. Enfin, 75 % des personnes interrogées pensent que les hôpitaux publics devraient récolter plus de financements privés (dons, partenariat avec les entreprises, prise en charge de malades étrangers).

Rédaction ActuSoins, avec Hospimedia

Lire la Page d’origine: http://feedproxy.google.com/~r/actusoins/~3/mft3M4F9Nf0/les-francais-jugent-notre-systeme-soins.html

Nicolas Sainmont
http://psla-deauville.fr et http://psla-maison-de-sante.org
http://www.maisonmedicale-deauville.fr/cv-nicolas-sainmont/

A propos nicolassainmont

Médecin spécialiste en médecine générale Unité de Soin Primaire MSP de Deauville Maître de Conférences Associé à la Université Caen Président de FORMUNOF (Evolutis DPC).
Cet article a été publié dans 4 étoiles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s